La discrimination est le principal obstacle à l'éducation des enfants handicapés

Une nouvelle étude réalisée par Street Child montre que la la discrimination est le plus grand obstacle à l'éducation des enfants handicapés en Sierra Leone.

Le tout premier Sommet mondial sur le handicap aura lieu en Grande-Bretagne le mardi 24 juillet. La secrétaire d'Etat au Développement International, Penny Mordaunt, l'a annoncé en langue des signes afin de montrer les obstacles auxquels se heurtent les personnes handicapées dans la société. 

Les statistiques montrent que sur un milliard de personnes handicapées dans le monde, 800 millions vivent dans des pays en développement. Toutefois, soutenir l'intégration à l'école n'est aujourd'hui pas chose aisée compte tenu du manque de données fiables sur l'éducation et le handicap dans ces pays. 

La responsable des projets de Street Child en Afrique, Megan Read McCowan, nous explique:

Onderoek-handicap-ontwikkelingslanden.png

«Il existe un sérieux manque d'informations sur le handicap dans les pays en développement. Street Child s'engage ainsi à favoriser l'éducation inclusive des enfants handicapés et le Sierra Leone représente la première étape de cet engagement. Nous cherchons à comprendre comment la communauté internationale pourrait d'avantage veiller à ce qu'aucun enfant ne quitte l'école prématurément. "

Bien que pour beaucoup l'accessibilité ou le manque de ressources spécialisées représentent les principaux obstacles à la scolarisation des enfants handicapés, nos dernières recherches montrent que la discrimination est en réalité en tête de liste.

"44% des enfants à qui nous avons parlé considèrent que la stigmatisation et la discrimination sont les principaux obstacles à la scolarisation ", explique Megan. "Ce problème est souvent sous-estimé et à peine pris en charge. Street Child, avec nos partenaires en Sierra Leone - WESOFOD et SCoSL - appellent les communautés nationales et internationales à contribuer à la prise de conscience en multipliant la récolte de données relatives aux enfants handicapés en Sierra Leone - et dans le monde entier.

Le Sommet mondial sur le handicap marque le début du changement. De nombreuses organisations adhérent à la Charte pour le changement garantissant les droits, la liberté, la dignité et l'intégration de toutes les personnes handicapées.

Notre recherche montre également que les enseignants, les parents et le personnel soignant jouent un rôle extrêmement important dans la lutte contre la stigmatisation et la discrimination: selon un professeur, «Les enfants handicapés représentent un lourd fardeau dans la salle de classe" et selon un jeune de 14 ans, "Mes parents ne me considèrent pas comme un être normal".

Selon Tom Dannatt, PDG de Street Child, «Street Child est convaincu que chaque enfant mérite l'opportunité d'aller à l'école et d'apprendre. Nous nous efforçons constamment de multiplier nos actions à l'égard des enfants les plus vulnérables et défavorisés. Nous nous engageons à participer au Sommet mondial sur le handicap dans l'optique d'élaborer des programmes de lutte contre la stigmatisation et la discrimination en créant de nouvelles normes et en assurant l'éducation, la dignité et le respect pour tous. "

Téléchargez l'étude ici pour les enfants handicapés.

Florian Weimert