Nouveau projet au Népal : les filles Musahars

Ce mois-ci, Street Child a lancé un nouveau projet au Népal : Briser les chaînes. Il se concentre sur la communauté Musahars – les plus marginalisés politiquement, exploités économiquement et humiliés socialement au Népal à cause de leur statut d’intouchable. Leurs villages sont situés dans des zones reculées, loin des autres communautés. Le taux d’alphabétisation des filles est de seulement 3,8 % alors que le reste du pays est de 77,5%. De plus, seulement 4 % des filles Musahars sont à l’école après leurs 6 ans et aucune après leur 10 ans. 

Nous avons mené des recherches approfondies avec plus de 1 200 Musahars avant la conception de ce projet. Afin que les filles Musahars puissent apprendre les bases pour travailler et se sortir de l'esclavage moderne, Street Child démarre cet ambitieux projet avec trois activités intégrées:

  1.  Les filles Musahars sont exclues de l’école à cause de leur dialecte. Street Child offrira un programme d’apprentissage accéléré de neuf mois pour enseigner les basiques de la lecture, de l’écriture et du calcul, essentiels pour un futur emploi. Les cours seront menés par des éducateurs de la communauté et dans leur dialecte pour rendre le programme accessible.
  2.  Après avoir suivi le Programme d’Apprentissage  Accéléré, les jeunes filles pourront assister à l’un des deux programmes professionnalisants. Elles recevront une subvention et formation pour lancer un petit commerce similaire à notre Family Business Scheme en Afrique de l’Ouest. Les autres assisteront à des ateliers pour être formées et trouver un emploi.
  3.  Les filles Musahars sont également affectées par le mariage et les grossesses précoces, les dettes et taches du foyer. Cette isolation et insécurité réduit leur confiance en soi et les empêche d’aller à l’école et trouver un emploi. Des ateliers de développement personnel pourront améliorer leurs statuts sociaux, économiques et politiques dans la société.

L'impact de nos activités intégrées permet aux femmes et aux filles Musahars de vivre de manière autonome. Elles peuvent donc investir dans l'éducation de leurs enfants et créer un cercle vertueux. Grâce à nos actions, nous espérons offrir une solution durable pour la communauté des Musahars.