Street Child lauréat d'un prix international !

Nous sommes très heureux d'annoncer que Street Child figure parmi les 6 gagnants de l'édition 2019 des WISE Awards, en reconnaissance de notre projet "Family Business for Education" qui présente une approche innovante de l'apprentissage et de l'éducation pour les enfants les plus défavorisés.

Les WISE Awards récompensent et promeuvent 6 projets innovants qui répondent aux défis de l'éducation dans le monde entier. 481 candidatures ont été envoyées cette année et les récompenses ont été adjugées par le Sommet Mondial de l'Innovation pour l'Education (WISE), une initiative de la Qatar Foundation.

Street Child recevra le soutien du WISE afin d'aider davantage de parents et tuteurs à créer des mini entreprises durables qui leur permettront d'envoyer leurs enfants à l'école — des tuteurs comme Mariama*. Les quatre neveux et nièces de Mariama ont perdu leur mère lors de la crise Ebola en Sierra Leone, les laissant à la charge de leur tante. Cette dernière ayant déjà 3 enfants, elle s'est retrouvée en grande difficulté pour subvenir aux besoins de sa famille maintenant élargie.

Avec l'aide de Street Child, qui lui a fourni une subvention et une formation, Mariama a pu créer un commerce en vendant du poisson. Les bénéfices qu'elle tire de son activité lui permettent non seulement de faire vivre sa famille, mais aussi d'envoyer tous ses enfants à l'école.

Grâce à une formation entrepreneuriale, des subventions, des prêts et la promotion de plans d'épargne, on encourage les parents et tuteurs vers l'autonomisation. Ils peuvent assumer les dépenses en nourriture, en vêtements et en éducation pour leurs enfants. Nous vous invitons à explorer notre site web afin d'en savoir plus sur notre projet "Family Business Scheme" et de comprendre comment il permet de révolutionner l'accès à l'éducation. 


* Le prénom de Mariama a été changé afin de protéger son identité.

Family Business Scheme - Bo-18.jpg

Ces photos ont été prises avec le consentement éclairé et écrit des sujets, sous la supervision du personnel de Street Child of Sierra Leone.


Florian Weimert