Contact Us

Use the form on the right to contact us.

You can edit the text in this area, and change where the contact form on the right submits to, by entering edit mode using the modes on the bottom right. 

           

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

Népal

L'aide en réponse au tremblement de terre

 

Le 25 avril 2015 le Népal a subi un terrible tremblement de terre suivi de sévères répliques. Cet évènement destructeur a laissé une grande partie du pays en ruines. On estime à plus d'1 million le nombre d'enfants privés d'école, notamment en raison des 50 000 salles de classe détruites ou endommagées.  

En mai dernier, du fait de la reconnaissance de notre action rapide et efficace lors de la crise Ebola en Afrique de l'Ouest, il a été demandé à Street Child de travailler avec des partenaires locaux au Népal pour aider au rétablissement du système éducatif dans certaines des communautés les plus affectées du pays.

Maintenant que nous entrons dans la phase de reconstruction suite au séisme, l'UNICEF a désigné Street Child comme l'organisation ayant le rôle de chef de file dans le domaine de l'éducation à Okhaldhunga, un district difficilement accessible et ayant été fortement touché par la catastrophe. Avec des partenaires locaux, Street Child a répondu à cet appel en construisant 40 écoles temporaires et 20 installations sanitaires pour 3200 enfants.

Par ailleurs, nous avons aidé à fournir une formation spécialisée à destination des enseignants, leur permettant de soutenir les élèves ayant subi un traumatisme à la suite du tremblement de terre et de ses conséquences.  

regarder vers l'avenir

Street Child poursuit son travail avec ses partenaires locaux en construisant 45 structures scolaires semi-permanentes supplémentaires, devant bénéficier à 7200 enfants dans les cinq prochaines années. Nous délivrons également des kits éducatifs à 300 écoles à travers les 57 villages de la région afin que les enfants bénéficient d'un apprentissage de qualité en dépit des circonstances de crise.

Mais il y a encore beaucoup à faire pour assurer des opportunités d'éducation sur le long terme aux enfants des zones rurales et urbaines du Népal ! Et nous sommes convaincus que le modèle Street Child sera incroyablement efficace pour y parvenir et pour impacter durablement et positivement la vie des enfants.

L'éducation est une priorité essentielle pour le gouvernement népalais et notre objectif immédiat est de prioriser les zones rurales. Nous étudions également des possibilités pour aider l'ensemble des enfants qui ne vont pas à l'école à travers le pays. Nous envisageons notamment de reproduire nos projets pour les enfants des rues, qui ont eu un impact si positif en Afrique de l'Ouest, dans certaines zones urbaines sélectionnées au Népal. 

 

AIDER LES ENFANTS DES USINES DE BRIQUE À ALLER À l'éCOLE

Depuis que nous avons lancé notre premier projet au Népal en 2015, nous avons étendu notre action pour soutenir l'éducation des enfants des ouvriers des usines à briques, qui figurent parmi les plus marginalisés. 

Ces ouvriers sont des travailleurs originaires  d'Inde et du sud du Népal. Le plus souvent, leurs familles entières les suivent et travaillent sur le même site pendant les six mois de la saison de la brique. Les enfants vivent alors dans des conditions dangereuses, doivent souvent travailler et ne peuvent se rendre à l'école.

Les recherches montrent que 66% des enfants vivant près des usines à briques ne sont jamais allés à l'école. La majorité des parents souhaitent que leurs enfants reçoivent une éducation, qui est la clé pour un meilleur avenir.

Nous construisons des écoles dans ces zones et procurons aux enfants des ouvriers une formation accélérée qui leur permettent d'apprendre un an de programme en seulement six mois.

RECONSTRUIRE DES éCOLES DANS LES ZONES AFFECTéES PAR LE TREMBLEMENT DE TERRE

En 2015, le tremblement de terre au Népal a détruit des milliers de classes et a laissé des millions d'enfants incapable d'aller à l'école. Street Child a depuis entrepris de reconstruire des écoles semi-permanentes pour donner à ces enfants l'opportunité de recevoir une éducation.

Nous formons également les enseignants à la gestion des catastrophes et au soutien psycho-social en prévision d'un autre désastre d'une telle ampleur. Nous avons également fourni des kits éducatifs aux écoles afin que les professeurs puissent achever leur formation et acquérir une méthode d'enseignement et d'apprentissage de qualité. Nous sommes actuellement en train de construire des écoles semi-permanentes et des structures WASH pour l'hygiène.

Street Child aimerait remercier la Swedish Postcode Foundation pour son soutien apporté au travail au Népal, lors de la reconstruction des écoles dans les communautés les plus affectées par le tremblement de terre.

 

woman.png

Bimala, la travailleuse acharnée dont les enfants sont de retourÀ l'école

 

"Je suis heureuse qu'une école soit ici... Je n'ai pas à m'inquiéter à propos de l'éducation de mes enfants, je sais qu'ils sont heureux et en sécurité. Peu m'importe ce que voudront faire mes enfants plus tard, je veux seulement qu'ils soient épanouis et éduqué, pour qu'ils soient libres de faire ce qu'ils veulent de leurs vies.”

Bimala voyage chaque année au Népal pour travailler chaque année avec son mari et ses trois enfants. Comme beaucoup de parents migrants au Népal pour travailler dans la brique, elle s'inquiète pour le sort de ses enfants.

“Je veux seulement une meilleure vie pour mes enfants et l'école est très importante pour ça. Pour leur permettre d'y aller, je dois travailler très dur, même si cela veut dire que mes enfants doivent changer d'école deux fois par an.”