Dans le monde, 121 millions d'enfants ne vont pas à l'école. Nous travaillons pour que cela change.

Dans le monde, 121 millions d'enfants ne peuvent aller à l'école, et plusieurs millions d'autres suivent une scolarité mais sans pouvoir réellement apprendre. Street Child construit des écoles, forme des enseignants et soutient les enfants les plus vulnérables au monde afin que la situation s'améliore. Lisez ici comment nous procédons :

 

PROTECTION DE L'ENFANCE | ÉDUCATION | CRÉATION DE REVENUS | ENFANTS DANS LE BESOIN | OÙ NOUS INTERVENONS | RECHERCHES


Protection de l'enfance

Enfants des rues

Partout dans le monde, des millions d'enfants vivent ou plutôt survivent dans la rue à cause de conflits, de crises ou de pauvreté extrême. Sans soutien, ils sont confrontés à une violence sans nom et l'éducation est leur dernière priorité. Street Child a commencé à soutenir les enfants des rues de la Sierra Leone en 2008. Notre travail a débuté avec un petit projet pour une centaine d'enfants des rues à Makeni, dans le Nord du Sierra Leone. Depuis, nous sommes devenus des experts dans le domaine de la protection de l'enfance et nous avons aidé des milliers d'enfants des rues à trouver un foyer sûr et à suivre une scolarité. Mais nous ne voulons pas nous arrêter là. Avec votre aide, nous pouvons soutenir encore plus d'enfants dans cette situation pour les sortir de la rue et les accompagner sur le chemin de l'école. Nous voulons donner à des milliers d'enfants la chance d'un avenir meilleur.

QUE FAISONS-NOUS ?

Nous travaillons pour sortir les enfants de la rue, les éloigner du danger et les envoyer à l'école. Nous  n’investissons pas dans des orphelinats ou autres formes de centres. En revanche, nos "équipes de rue" dévouées et nos travailleurs sociaux travaillent dur pour changer la vie du plus grand nombre d'enfants possible. La rue est "leur bureau" : ils rencontrent et deviennent amis avec d'autres enfants des rues, le but pour nous est de gagner leur confiance et de devenir leur adulte de référence.

Grâce à un processus de conseil et de médiation, nos équipes travaillent pour renforcer les liens familiaux de l'enfant en commençant, si nécessaire, par rechercher les membres de la famille pour les réunir. 

Dès que l'enfant est dans un environnement familial sûr, Street Child se concentre sur son retour à l'école. Dans la plupart des cas, nous présentons la famille à nos équipes de soutien au revenu familial, afin que le chef de famille puisse payer les frais de scolarité sur le long terme.

Street Child protège également les enfants en renforçant l'éducation dans les milieux ruraux. Beaucoup d'enfants migrent vers les villes pour suivre une scolarité, mais nombre d'entre eux finissent par travailler dans la rue. Nous oeuvrons donc avec les comités de protection de l'enfance, en menant d'autres activités de médiation au sein des communautés.


Scolarité

Education des enfants

Que ce soit dans le cas d'une zone reculée n'ayant jamais eu d'école ou dans le cas où les salles de classe ont été détruites à cause d'une catastrophe ou d'un conflit, des millions d'enfants dans le monde n'ont pas accès à l'éducation aujourd'hui, simplement parce qu'il manque un grand nombre d'écoles. Pour ceux qui ont la chance d'aller à l'école, il s'avère que l'éducation qu'ils y reçoivent est de très mauvaise qualité : avec des centaines d'élèves par classe, un nombre insuffisant de toilettes, des enseignants non formés et du matériel trop restreint, l'apprentissage est très compromis. 

L'attitude des parents et de la communauté peut aussi être un obstacle à la scolarité. Cela s'illustre en particulier pour les filles qui sont nombreuses à être privées de scolarisation, contraintes par leur famille, afin qu'elles gagnent un revenu. 

Chaque enfant devrait avoir la chance d'aller à l'école et apprendre. Nous travaillons pour donner aux enfants vulnérables cette chance.

Que faisons-nous ?

Nous travaillons avec les communautés pour construire des écoles, former des enseignants, sensibiliser à l'importance de l'éducation et veiller à ce que toutes nos solutions soient efficaces sur le long terme.

Construire des écoles dans les communautés rurales est au cœur de notre travail éducatif. En 2010, nous avons commencé à construire les "toutes premières écoles" pour certaines des communautés les plus reculées de Tambakha Chiefdom, au Nord du Sierra Leone. Depuis, nous avons élargi notre domaine d'action en construisant des écoles dans des zones touchées par des catastrophes naturelles au Népal et touchées par des conflits au Nigéria. De 2010 à 2017, Street Child a construit ou réparé plus de 430 écoles.

Street Child travaille également à l'amélioration de la qualité de l'éducation et des écoles. Au Sierra Leone, nous avons construit des salles de classe de haute qualité pour réduire la surpopulation dans les écoles secondaires - au Libéria, nous travaillons à améliorer la qualité de l'enseignement dans les écoles rurales.

Nous formons également des enseignants pour améliorer la pédagogie. De 2010 à 2017, nous avons aidé plus de 400 enseignants à suivre des formations reconnues par le gouvernement et plus de 500 enseignants ont participé à des cours et à des programmes de perfectionnement professionnel continus.

Dans les communautés réticentes quant à la scolarisation de leurs enfants, l'équipe de Street Child intervient auprès des familles pour promouvoir le droit à l'éducation pour tous les enfants. Il est vrai, le soutien des parents/tuteurs est la clé pour la scolarité réussie d'un enfant. Street Child forme et soutient également les communautés dans la gestion de leurs propres écoles.

Street Child aide les écoles à rémunérer les enseignants et les familles à financer les frais de scolarité en mettant en place des activités génératrices de revenus. Depuis 2013, nous avons fourni à plus de 100 communautés des conseils et un soutien technique pour développer des fermes rizicoles et des programmes de banques de semences qui permettent de rassembler des bénéfices et ainsi de couvrir les coûts de l'éducation.


Création de revenus

Pauvreté Afrique

Pour de nombreuses familles avec lesquelles nous travaillons, les coûts de la scolarisation constituent un obstacle considérable. La pauvreté empêche des millions d'enfants d'aller à l'école et l'absence d'enseignement entretient la pauvreté, c'est ce cercle vicieux que nous cherchons à briser. 

En 2016, nous avons interrogé 2 000 filles en Sierra Leone sur les obstacles à l'éducation et elles ont identifié la pauvreté comme étant le plus grand d'entre eux. Pourtant, vous pouvez changer des vies et réduire la pauvreté grâce à l'éducation. Si tous les enfants quittaient l'école en sachant lire, 171 millions de personnes seraient en mesure de sortir de l'extrême pauvreté. C'est pourquoi nos programmes de subsistance sont une partie cruciale de notre travail : nous aidons les enfants à aller à l'école et à y rester.

QUE FAISONS-NOUS ?

Nous soutenons les familles à faible revenu avec un programme adapté afin qu'elles puissent sortir de cette pauvreté extrême et être en mesure de payer les coûts liés à la scolarisation de leurs enfants. En plus d'une contribution financière, nous les formons à la gestion d'un petit commerce, d'une micro-entreprise à travers l'élaboration d'un plan d'affaires, des conseils hebdomadaires et d'un plan d'épargne. A partir de 2009, nous avons soutenu plus de 22 000 familles en suivant ces modèles et depuis, plus de 90% d'entre elles peuvent financer la scolarité de leurs enfants par elles-mêmes. 


Enfants dans le besoin

Situations d'urgence protection de l'enfance

Les catastrophes naturelles et les guerres sont des éléments extrêmement néfastes pour l'avenir des enfants qui sont contraints de fuir leur maison. Très souvent, leurs proches sont blessés ou tués, les écoles doivent fermer et ils sont exposés au risque de devoir devenir enfants soldats. 

Un tiers des enfants non scolarisés dans le monde vit dans des pays touchés par des catastrophes ou des conflits - un pourcentage qui augmente chaque année. L'accompagnement d'enfants sans ressources constitue l'objectif principal de Street Child, ce qui explique pourquoi l'éducation dans les situations d'urgence est notre priorité. Notre investissement est d'autant plus nécessaire que seulement 2% de tous les fonds humanitaires sont actuellement consacrés à l'éducation.

Street Child travaille en étroite collaboration avec les comités du Conseil de l'éducation des Nations Unies dans toutes les opérations de secours d'urgence.

QUE FAISONS-NOUS ?

Chaque situation est différente et soulève ses propres défis mais nous agissons pour protéger les enfants et assurer leur scolarisation pendant et après les situations d'urgence extrême. Les organisations et les communautés locales sont au cœur de nos actions ce qui n'est pas commun mais beaucoup plus efficace. 

Dans le nord-est du Nigéria touché par le conflit, nous travaillons actuellement à la création de centres d'apprentissage dans les communautés de personnes déplacées à l'intérieur du pays (PID). À Abuja, nous soutenons les mères déplacées avec notre programme de micro-entreprises familiales afin qu'elles puissent payer l'éducation de leurs enfants.

Immédiatement après le tremblement de terre au Népal en 2015, nous avons travaillé avec l'UNICEF et les organisations locales pour distribuer du matériel scolaire et construire des centres d'apprentissage temporaires (CAT). En 2016 et 2017, nous avons travaillé avec l'UNICEF, entre autres, pour construire plus de 400 salles de classe dans les villages touchés par le séisme.

Lorsque la crise Ebola s'attenuait en Sierra Leone et au Libéria au début de 2015, Street Child a joué un rôle important dans la réouverture des écoles, pour que ce soit fait le plus rapidement possible. Nous avons réhabilité des écoles, fourni du matériel d'hygiène essentiel et utilisé notre programme de création de micro-entreprises (Family Business Scheme) pour aider les familles à payer les frais scolaires - en comptant seulement 2015, nous avons aidé plus de 45 000 enfants à retourner à l'école en toute sécurité.

Pendant la crise même, Street Child avaient deux axes d'interventions. Nous avons réduit les risques de propagation du virus Ebola en utilisant notre réseau d'enseignants comme "informateurs" dans les zones reculées. Cette équipe comprenait à son apogée près de 2 000 hommes et femmes frappant aux portes de dizaines de milliers de maisons, pour alerter directement les familles du danger et comment il peut être évité. De plus, nous avons pris soin des victimes d'Ebola, en particulier les enfants. En mars 2015, 11 000 enfants touchés avaient été aidés par nos équipes. En 2017, Street Child continuait son soutien aux orphelins d'Ebola avec des travailleurs sociaux et un programme spécial de nutrition en collaboration avec le World Food Program (WFP).

Après les inondations dévastatrices et les coulées de boue à Freetown, en Sierra Leone, Street Child a été l'une des premières organisations internationales à fournir une assistance en août 2017. Dans les 24 heures, nous avons fourni des colis alimentaires d'urgence et de l'eau propre. À plus long terme, nous soutiendrons les enfants et les familles touchés par la reconstruction de leur vie et, bien sûr, veillerons à ce que ces enfants retournent à l'école.


PAYS OÙ NOUS INTERVENONS

Street Child s'engage à utiliser les modèles que nous avons développés en Sierra Leone dans d'autres pays dans le besoin.

En 2008, Street Child a commencé son travail en Sierra Leone avec un petit nombre d'enfants des rues, avant de travailler au regroupement familial et la création de revenus, ce qui est devenu plus tard un modèle durable. Nous avons également permis l'accès à l'éducation dans les régions les plus reculées.

Depuis 2013, Street Child mène également des projets au Liberia. Comme en Sierra Leone, nos axes d'interventions sont l'amélioration de la qualité de l'éducation et l'aide aux enfants hors de l'école, surtout dans les zones reculées.

Depuis 2015, Street Child travaille également au Népal, frappé par un séisme catastrophique qui a laissé un million d'enfants non scolarisés, du fait de la destruction de nombreuses salles de classe.  

Après l'approche de l'ONU à la fin de 2016 en raison des attaques de Boko Haram dans le nord du Nigeria, notre soutien a été jugé nécessaire. Début 2017, Street Child y a donc lancé son premier projet pour apaiser la crise humanitaire.


Recherches

En tant qu'organisme oeuvrant en faveur du développement, Street Child mène également des recherches dans les pays où nous travaillons, afin d'appliquer nos projets de la meilleure façon possible mais aussi afin de mieux comprendre les difficultés auxquelles les enfants et familles font face. 

2018 : Étude sur les obstacles à l'éducation des enfants handicapés en Sierra Leone

En Sierra Leone, soutenir l'intégration à l'école n'est aujourd'hui pas chose aisée compte tenu du manque de données fiables sur l'éducation et le handicap. Pour relever ce défi, Street Child a mené des recherches sur les obstacles à l'éducation des enfants handicapés en Sierra Leone.

Télécharger le rapport

2017 : Rencontrer les Musahars, comprendre l'oppression
À travers nos recherches au Népal, nous avons voulu mieux saisir les enjeux de la communauté Musahar, le groupe le plus marginalisé au Népal. Exclus par les autres communautés, les Musahars n'ont pratiquement aucun accès à l'éducation.

Télécharger le rapport

2016 : Consultation nationale sur l'éducation des adolescentes en Sierra Leone
Notre équipe a interrogé deux mille filles, en âge d'aller à l'école pour la majorité d'entre elles, en Sierra Leone. Le rapport de cette étude détaille les cinq principaux obstacles à l'éducation des filles selon leurs témoignages. 

Télécharger le rapport

2015 : Rapport Ebola sur la Sierra Leone
Notre rapport sur le virus Ebola a été le premier rapport de ce type à être produit. Il a révélé l'ampleur réelle et la nature de la crise d'Ebola et a servi de base au soutien de Street Child pour 12 000 enfants devenus orphelins à cause de ce virus dévastateur.

Télécharger le rapport

2012 : Recensement national des enfants des rues en Sierra Leone
L'équipe de Street Child a réalisé le premier décompte du nombre d'enfants des rues en Sierra Leone. Le but était de comprendre pourquoi ces enfants vivent dans la rue et comment ils peuvent être mieux soutenus, toujours dans l'optique de pouvoir leur redonner accès à l'éducation. 

Télécharger le rapport

Chaque enfant devrait avoir la chance d'aller à l'école et apprendre. Nous travaillons pour donner cette chance aux enfants vulnérables.