Contact Us

Use the form on the right to contact us.

You can edit the text in this area, and change where the contact form on the right submits to, by entering edit mode using the modes on the bottom right. 

           

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

ninos-de-la-calle.jpg

Nos actions

Street Child met l'accent sur l'accès à l'éducation pour les enfants qui figurent parmi les plus vulnérables au monde.

Où travaillons-nous ?

En 2008, Street Child a commencé ses travaux en Sierra Leone avec un petit nombre d'enfants des rues. Cinq ans plus tard, nous avons aidé près de 2.000 enfants à créer un lien plus fort avec leurs familles et plus de 20.000 enfants ont pu obtenir un accès à l'éducation. Street Child a encore une base solide en Sierra Leone où le besoin est le plus grand et où, malheureusement, l'aide des ONG et d'autres organismes de bienfaisance est souvent minime.

 

Depuis 2013, Street Child mène également des projets au Liberia. Ici aussi, l'accent est mis sur les enfants qui ne fréquentent pas l'école et les enfants dans les régions éloignées où il n'y a pas d'éducation. À l'heure actuelle, il y a quatre projets qui se concentrent notamment sur l'apprentissage pour les enfants ayant des difficultés scolaires, l'éducation des filles défavorisées et les mères adolescentes. Le but est également d'élever la qualité de l'enseignement dans les écoles publiques.

 

Street Child travaille au Népal depuis 2015, date à laquelle le pays a été frappé par un tremblement de terre dramatique. La catastrophe a empêché plus d'1 million d'enfants d'aller à l'école parce que les salles de classe se sont effondrées ou ont été endommagées. À la demande de l'UNICEF,  40 écoles temporaires et 24 installations de lavage pour 3.200 enfants ont été construites en Okhaldhunga et ainsi que la création de formation des enseignants pour les écoliers traumatisés. Nous avons depuis lancé un nouveau projet pour faciliter l'accès à l'éducation aux enfants des ouvriers migrants des usines à briques dans la vallée de Katmandou. En effet, les recherches montrent que 66% des enfants vivant près des usines à briques ne sont jamais allés à l'école.

 

Fin 2016, Street Child a été approché à nouveau, cette fois-ci par l'ONU, en raison de la crise humanitaire dans le nord du Nigeria. Depuis plusieurs années, Boko Haram terrorise cette région, ce qui a amené 2 millions de personnes à fuir leurs foyers. « Boko Haram » signifie littéralement « l'éducation occidentale est interdite ». Les écoles sont détruites et tué des enseignants. En conséquence, il existe actuellement trois millions d'enfants dans le nord du Nigeria ont besoin d'aide d'urgence. Les écoles ont été détruites et les enseignants sont tués. En conséquence, il y a actuellement 3 millions d'enfants dans le nord du Nigeria qui ont besoin d'une aide d'urgence. En février 2017, Street Child a lancé un nouveau projet, dans le New Kuchingoro Desplaced Persons Camp, à la périphérie d'Abuja. Avec ce premier projet, nous aidons 150 enfants à retourner à l'école et nous offrons une formation à 30 mères de famille. Nous espérons récolter beaucoup de fonds afin que nous puissions aider davantage de familles.